microsoft-ios

Microsoft va présenter un mobile sous iOS

Aussi improbable que cela puisse paraître, il fut un temps où Microsoft et Apple étaient deux alliés.

En effet, S. Jobs et Bill Gates voulaient mettre un terme à la domination d’IBM.

Pour ce faire, ces deux jeunes patrons avaient signé un accord en 1985 les obligeant à partager leurs codes sources et les droits d’usage de leur systèmes d’exploitation.

Cela signifie tout simplement que Microsoft avait le droit d’installer Mac OS sur ses appareils, comme Apple avait le droit d’installer Windows sur ses Mac.

Pis, l’accord comprenait les ordinateurs alors en vente, ceux en phase de conception et les « futurs appareils permettant l’exécution de micro-programmes, quelles que soient leur taille et facteur de forme ».

Les mobiles et smartphones correspondent donc à cette description.

Microsoft aurait donc et window Phone sur ses iPhone et iPad…

(Steve Jobs doit se retourner dans sa tombe et hanter Tim Cook.)

Sérieusement, pourquoi cette histoire remonte seulement maintenant?

C’est très simple, l’année même de cet accord (1985) Apple Computer et Microsoft étaient tous deux en phase de croissance sur le marché des micro-ordinateurs personnels.

Steve et Bill avaient préféré geler cet accord en le repoussant de trente ans…

1985+30=2015 Bing(o)

Sauf joker exceptionnel d’Apple, Microsoft pourrait donc lancer des mobiles sous iOS dès 2015.

Cela n’est finalement pas anodin, puisque récemment le Nokia X a amorcé une ouverture à Android, démontrant la volonté de Microsoft de se diversifier.

Satya Nadella, le nouveau CEO de Microsoft depuis début 2014, a décidément bouleversé de nombreuses valeurs de Microsoft. En effet, la firme américaine devrait offrir Windows sur smartphone depuis son arrivée.

Il a confirmé que des discussions étaient en cours avec les équipes d’Apple.

Certains redoutaient l’annulation de Microsoft Office sur iPad, prétextant que cela priverait les tablettes Surface d’un atout marketing majeur…

La sortie prochaine de mobiles Surface propulsés par iOS changera peut être toute la donne, ou pas.

Partagez cet article

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *