photo venise

Waze et les ZTL

Si vous comptez un jour visiter l’Italie en voiture et en particulier les villes de Rome, Florence, Pise ou Milan, vous serez heureux d’apprendre l’existence de zones en centre ville appelées ZTL ou « Zona a traffico limitato » que l’on pourrait traduire par zone à traffic limité.

Qu’est-ce que les ZTL?

Les ZTL ou « Zona a traffico limitato » ou zone à traffic limité sont des zones de ville qui changent de statut durant la journée.
En effet, on a le droit de les traverser en voiture de 8:00 à 20:00 (par exemple)
Cependant, en dehors de cette tranche horaire leur accès en voiture générera automatiquement l’émission d’une amende.

En 2008, à Florence – une ville de 365 000 habitants –
près de 900 000 billets ont été émis pour des infractions au code de la route. Parmi ceux-ci, plus de la moitié ont été accusés d’avoir conduit sans autorisation dans une zone d’accès restreint.

Si les amendes italiennes ne sont pas une arnaque car indiquées par un panneau (image ci-dessous), elles sont cependant assez discrètes pour que de nombreuses personnes se fasse « avoir  » chaque année. En effet, on aurait pu mettre en des barrières pendant les heure de ZTL.

Traduction et Explication du Panneau ZTL Italie

Comment fonctionnent les ZTL?

En fait des caméras sont placées à l’entrée des villes qui utilisent ce système.
Pendant les heures où ZTL est actif, dès qu’une voiture passe dans le champs de vision des caméras, une amande est automatiquement générée et envoyée au propriétaire du véhicule.

Combien coute une amende ZTL?

Les amendes sont différentes selon les villes, mais attendez-vous à ce que les infractions de sécurité routière se situent entre 50 et 80 euros. Si la voiture est louée, la société de location ne se gênera pas pour ajouter une amende supplémentaire. Il est donc tout à fait possible que vous receviez une amende de 130 euros par la poste jusqu’à un an après votre retour de vacances en Italie.

Comment éviter une amende ZTL?

Comme pour n’importe quelle amende, éviter une ZTL relève du bon sens.

  1. Ne conduisez pas dans le centre historique des villes italiennes.
    Prenez plutôt le train ou garez votre voiture et utilisez tout autre type de transport (bus, métro, tram ou taxi) pour vous rendre au centre-ville.

2. Le simple fait de connaître l’existence de ces zones vous aidera à les éviter.
Si vous envisagez de conduire dans le centre historique d’une ville, assurez-vous de disposer d’une carte de la zone ZTL (liens vers des cartes des zones ZTL de Pise) afin de ne pas vous faire accidentellement prendre au piège.

3. Si vous louez une voiture, demandez au service de location de voitures s’il existe des zones ZTL dans la ville où vous être et si vous devez acheter un laissez-passer. Les agences de location de voitures situées dans une zone ZTL vous donneront un laissez-passer temporaire. Mais peu importe ce qu’ils vous disent, vous êtes toujours responsable des amendes.

Waze et les ZTL

Waze a récemment annoncé prendre en charge les ZTL dans son application GPS gratuite.
Honnêtement je n’ai pas testé mais je vous recommande de bien vérifier avec des locaux ou l’agence de location de voiture afin d’éviter une amende pendant vos vacances.

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *