google-refute-avoir-copie-sur-apple

Google réfute avoir copié sur Apple

index

Dans le procès opposant Apple à Samsung pour une sombre histoire de violations de brevets, Samsung a appelé un témoin bien particulier pour défendre son dossier. Le constructeur sud-coréen a ainsi appelé à la barre Hiroshi Lockheimer qui n’est autre que le vice-président d’Android. Rien de bien surprenant en soi, puisque Samsung utilise l’opérateur système  Android pour ses smartphones.

Défendant donc Samsung, Hiroshi Lockheimer a déclaré qu’Android n’a pas copié sur l’iPhone pour les fonctionnalités sur Android, et qu’en réalité, les développeurs faisaient tout pour ne pas ressembler à l’IOS d’Apple. Il est important selon Lockheimer, qu’Android ait ses propres idées.

Un témoignage qui va en opposition avec le rapport d’un expert dépêché par Apple, qui estimait lui que Samsung avait largement bénéficié des cinq brevets incriminés en vendant près de 37 millions de terminaux.

Auparavant, Samsung avait déclaré pour sa défense que c’était surtout du côté d’Apple que l’on pouvait constater du plagiat.

Pour rappel, Apple demanderait près de 2,191 milliards de dollars en dédommagement. Le deuxième procès entre les deux parties devrait durer encore trois semaines. Le premier avait accouché d’une condamnation de Samsung de près de 290 millions de dollars en faveur d’Apple.

Partagez cet article

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*